Un blog Travellerspoint

Chili

Chili - La Isla de Chiloe

overcast 12 °C

Je quitte Santiago et mes 2 compatriotes pour me diriger vers le sud du Chili et plus particulièrement la isla de Chiloe.
12h de bus tout confort et une heure de bateau pour arriver à destination.
Elle est située dans la région des lacs et est la seconde plus grande île du chili après la terre de feu. Cette île est connue pour ses maisons multicolores (souvent sur pilotis, les palafitos), mais surtout pour ses nombreuses et caractéristiques églises en bois, dont seize d'entre elles sont classées par l'UNESCO au patrimoine de l'Humanité.
C'est également un important lieu de pêche, et on y construit encore des bateaux en bois pour la pêche et le transport. Et l'élevage de saumons et autres poissons se développe de plus en plus.
Chiloé est l'île principale de l'archipel de Chiloé qui comprend aussi de nombreux îlots dont seuls quelques-uns sont habités.

Cette île est également réputée pour être très pluvieuse, j'ai donc profité de 2 jours sans précipitation pour faire un maximum de découvertes, que ce soit les magnifiques maisons colorées de Castro, la capitale, 4 églises inscrites au patrimoine mondiale de l'UNESCO, les paysage et les élevages de poisson de l'île d'Achao, mais surtout la grande gentillesse et hospitalité de ses habitants. En effet, sur cette île, il est plus facile de trouver une chambre chez l'habitant qu'un hôtel. Je partageais donc mes soirées et mes petits déjeuners avec mes familles d'accueil. Très ouverts, ils me prenaient en stop pour discuter avec le seul touriste étranger présent sur l'île à cette période...

1-chiloe_4.jpg
palafitos se reflétant dans l'eau

1-chiloe_3.jpg
église de Castro

1-chiloe_7.jpg
Intérieur tout en bois

1-chiloe_8.jpg
autre particularité : aucun clou n'est utilisé, ce n'est qu'un assemblage

large_1-chiloe_6.jpg
fresque sur le mur d'une école

1-chiloe_2.jpg
palafito en mauvais état

1-chiloe_5.jpg
depuis la plaza de armas

1-chiloe_1.jpg
bateaux de pêcheurs à Castro

1-chiloe_11.jpg
vue de l'ile d'Achao depuis un mirador gardé par un rapace

1-chiloe_10.jpg
1-chiloe_9.jpg
la magnifique église de Quinchao au bord de l'eau

Posté par TdM Sud 16:52 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (0)

Une page se tourne...

sunny 15 °C

Le bonheur de voyager, la joie de découvrir tous ces pays les uns après les autres, cette amitié tissée au fil du temps avec nos rencontres mais aussi celle que nous formons tous les trois, Matthieu, Denis et moi. Le partage de toutes ces expériences depuis huit mois est un réel bonheur, aujourd’hui nous regardons cette année de découverte d’un autre œil. Nous voulons expérimenter autre chose, aller encore plus loin, pousser nos limites, changer d’environnement et repartir pour un nouveau voyage.

Le trio TDMSud, ce groupe de trois que nous formons depuis 6 mois, cette famille de potes qui voyage à travers les pays et les continents a pu découvrir beaucoup de choses depuis le début de cette aventure. Ces choses ce sont les cultures, les hommes, les femmes, ces autochtones qui nous ont appris leur mode de vie, leurs environnements aussi différents en Asie, qu’en Océanie ou que partout ailleurs. Toutes ces nouveautés nous les avons découvertes ensembles, nous avons pu nous les partager, et ces souvenirs resteront gravés grâce à tous ces moments que nous pourrons nous remémorés tous les trois. Toutes ces rencontres que nous avons établis ensemble, toutes ces randonnées, ces soirées, ces moments partagés 24h sur 24, ça rassemble, ça lie l’amitié et çà créer quelque chose de fort, très fort…

Le duo, ce groupe de deux backpackers que nous formions avec Matthieu, ce binôme qui a pu voyager en Afrique, dormir en CouchSurfing à Nairobi, ou réaliser ces safaris dans la brousse tanzanienne. Les premières rencontres que nous avons établis à Zanzibar avec d’autres voyageurs, que nous revoyons encore aujourd’hui ! Deux personnes, c’est parfois plus pratique pour se déplacer en transport en commun dans certains pays, moins de divergence d'idées, plus de discrétion, plus d’aisance à la discussion avec d’autres groupes de personnes, un autre concept... plus qu’intéressant.

Enfin nous en arrivons à la solitude du voyage. Cette envie que chacun à déjà eu, de partir loin de tout, sans personne, sans contrainte. Celle-ci pourrait paraître hypocrite, ennuyante, lassante ou même dangereuse. Il n’en est point. Les TDMSud ont tous les trois, après huit mois de voyage, une envie d’une nouvelle expérience. Ce mode « solo » a d’autres intérêts à nos yeux, une expérience nouvelle, une remise en question de soi, comment vais-je me comporter seul ? Un an de voyage, c’est long mais très court à la fois. Nous voulons en profiter au maximum. Nous avons la chance de nous entendre et de pouvoir exprimer nos envies lorsqu’elles sont présentes. Celle de faire un bout de chemin seul est la nôtre au terme de ce voyage néo-zélandais. La volonté de Vince de faire du Couchsurfing et plusieurs woofing dans les fermes et autres « Fincas » d’Amérique du Sud afin de se rapprocher des locaux, l’envie de Matthieu de réaliser une formation accélérée d’apprentissage de l’espagnol à Mendoza en Argentine pour pouvoir échanger encore plus avec son futur entourage et enfin la préférence pour Denis de parcourir le sud Chilien à défaut de l’Ouest Argentin : voici nos projets personnels !

Nous partons donc chacun de notre côté pour un moment, explorer des contrées, découvrir les autres mais aussi nous-même, apprendre des autres et encore plus de nous, ressortir grandi de ce « nouveau » voyage : voilà notre ambition … Telle est notre décision de continuer ce tour du monde et d’en profiter au maximum jusqu’au bout, car ce voyage ce ne sont pas seulement des vacances, c’est surement un tournant de notre existence, une page de notre vie. Et un livre, c’est quelque chose qui se lit seul…

Bon trip les z'amis....

Posté par TdM Sud 03:49 Archivé dans Chili Tagué matt denis vince Commentaires (3)

(Articles 11 - 12 sur 12) Précédent « Page 1 2 [3]