Un blog Travellerspoint

Chile - Santiago de Chile

sunny

Nos chemins se séparent donc dans cette ville, Santiago de Chile, une capitale animée, jeune et branchée située au pied de la cordillère des Andes et à quelques pas de l’océan Pacifique !

Nous découvrons petit à petit le paysage urbain de notre premier stop en Amériue du Sud. Santiago est formé de collines indépendantes, jalonnée par d'élégants parcs tels que le Parque Forestal, le tout dans un style architecturale néo-classique de l’époque coloniale. L'imposante cordillère des Andes est visible depuis de nombreux endroits de la ville, notamment depuis les appartements de nos couchsurfeurs ! Nous squattons donc tous les trois chez trois locaux différents, un bon moyen pour chacun d’entre nous de se familiariser avec une nouvelle langue, le chilien ! Autant vous dire qu’après huit mois à parler dans la langue de Shakespeare, nous repartons pour un long apprentissage de celle de Pablo Neruda ! Le chilien c’est comme le castillan en plus rapide et plus compliqué !

Notre passage d’une petite semaine sur Santiago sera un réel apprentissage de cette nouvelle culture sud-amériquaine, un autre monde !

Au programme : visite de la ville en « Free Tour » (la meilleure jamais effectuée tant notre guide Franco était passionné par son histoire), découverte des mets locaux (asado : barbecue, la viande est esquise, le vin de qualité internationale), approfondissement de notre culture chilienne sur la politique dictatoriale de ces dernières années via ces intéressants mussées (Musée de la Mémoire et des DDH) et enfin de bons moments avec nos couchsurfeurs respectifs (séjour en station de ski, belles soirées arrosées, découvertes du côté artistique de la ville).

Bref, une capitale oui, une mégalopole, oui, mais que du bon temps en présence de locaux.
Savourons ces nouveaux moments !

large_1_Santiago__10_.jpg
Vue de Santiago de Chile et sa pollution hivernale

1_Santiago__11_.jpg
Statue de la vierge Marie au sommet du mont San Cristobal, depuis 1908

1_Santiago__8_.jpg
Le fameux, « El Completo », un hot dog à base d’avocat !

1_Santiago__7_.jpg
Le fameux : "divino anticristo" !!!

1_Santiago__2_.jpg
Pedro De Valdivia, le conquistador espagnol fondateur de la ville de Santiago

1_Santiago__4_.jpg
« Palacio de la Moneda » détruit par l’armée de Pinochet lors de son coup d’état de 1973 !

1_Santiago__13_.jpg
Après la culture, la détente

large_1_Santiago__16_.jpg
Station de ski « Valle Nevado » 1h de Santiago

1_Santiago__36_.jpg
Merci CouchSurfing !!!

1_Santiago__37_.jpg
L’instructeur Français (dixit les z'amis)

large_1_Santiago__23_.jpg
Retour dans les rues colorées de Santiago

1_Santiago__27_.jpg
Chiliens, fans de machine à sous

1_Santiago__28_.jpg
En plein travail

1_Santiago__40_.jpg
2 ème couchsurfeuse de Vince, Carmen

1_Santiago__26_.jpg
Grafitis

1_Santiago__18_.jpg
Vince taking picture of Loreto, best couchsurfeuse ever

1_Santiago__22_.jpg
Santiago, une ville sismique !

large_1_Santiago__21_.jpg
Vue depuis là haut

01_Santiago__4_.jpg
Le mélange architectural très tendance à Santiago: le vieux dans le neuf ! - merci à la zone sismique

01_Santiago__3_.jpg
Couch Surfing dans le 110m² de Camila, super couch surfeuse !!

01_Santiago__2_.jpg
Vanessa, Camila et Matt, les amies locaux - merci CS

01_Santiago__6_.jpg , 01_Santiago__8_.jpg
Quartier de Universidade Catholica
Eglise de style hispanique et rue colorée

01_Santiago__5_.jpg
Le théâtre nationnal

01_Santiago__7_.jpg
Les grands nom chiliens dont Pablo Neruda ou encore Gabriela Mistral

01_Santiago__9_.jpg
Pablo Neruda

01_Santiago__10_.jpg
Mercado Central

Posté par TdM Sud 04:51 Archivé dans Chili Tagué matt vince Commentaires (0)

Chili - Los lagos & Los rios

overcast 10 °C

La pluie et le mauvais temps s'acharnant sur la magnifique isla de Chiloe, je repars plus rapidement en direction de Puerto Varas, la porte d'entrée du Parc National Vincente Perez Rosales.
A mon arrivée au bord du lac, je découvre une vue magnifique sur le Volcan Osorno, un cône parfait, et sur le mont Tronedor, qui domine le parc.

Au petit matin le lendemain, je pars donc au pied du Osorno pour monter sur son flanc et dominer tout la vallée. Une fois les nuages passés, mon collègue canadien retrouvé sur place et moi même profitons pleinement de cette journée. Celle-ci sera la dernière où je verrai les rayons du soleil dans mon passage vers le sud...

Un superbe chemin de randonnée remonte toute la région de los lagos pour arriver sur los rios en traversant tous les parcs nationaux. Voilà le programme que j'avais. Finalement, avant de remonter en bus pour le prochain parc, je vais visiter la petite ville de Frutillar dans laquelle la présence allemande est bien visible, par l'architecture de ses maisons. En effet, cette région est le berceau de la bière au Chili, celle-ci ayant été apportant par nos voisins germain. Faute de découvrir de superbes paysages, je découvre donc les bières locales.

La météo annonçant 2 jours de soleil, je me dirige vers le parc national Puyehue, surplombé par le volcan portant le même nom. Ce volcan est tombé en éruption 2 ans auparavant et un nouveau cratère est sorti de terre. Après du bus et du stop avec un gentil papi chilien, je me trouve à l'entrée du sentier, à 4km de la frontière avec l'argentine. Une nuit sous des trombes d'eau dans une cabane dans les bois et me voila prêt à partir. Malheureusement, la météo en a décidé autrement et les nuages ne sont jamais partis.
Déçu de ne pas pouvoir explorer ce parc et profiter de la magnifique vue depuis le sommet du volcan sur les coulées de lave, je remonte vers le nord et la ville berceau de la plus grande brasserie du Chili, la Kaunstmann, à Valdivia.

Valdivia est une jolie ville étudiante avec une architecture importée de l'Allemagne dont le plus grand attrait est la brasserie mais aussi son marché au poisson. Celui-ci attire les cormorans et autres oiseaux mais surtout des centaines de lions de mer qui se postent sur les rives, au pied du marché pour manger les têtes et queues de poissons rejetés par les poissonniers. C'est un spectacle fascinant.

Aucun jour de soleil n'étant annoncé dans les 7 jours à venir, je repars vers Santiago frustré de mon passage dans le sud. Des paysages magnifiques s'offraient à moi mais malheureusement, nous ne pouvons être partout dans le monde pendant la bonne saison...

2-ll_lr_1.jpg
2-ll_lr_8.jpg
Coucher de soleil sur les volcan depuis Puerto Varas

large_2-ll_lr_10.jpg
los saltos a Puyehue

2-ll_lr_2.jpg
au milieu de la rivière pendant la fonte des neiges

2-ll_lr_9.jpg
vue sur le lac et la cordillière

2-ll_lr_3.jpg
le volcan Osorno

2-ll_lr_7.jpg
Valdivia et sa feria fluviale

2-ll_lr_6.jpg
une étale de poissons

2-ll_lr_4.jpg
les fameux lions de mer

2-ll_lr_5.jpg
les poissonniers en plein travail (on peut aussi apercevoir tous les lions de mer a l'affut)

Posté par TdM Sud 08:04 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (1)

Chili - La Isla de Chiloe

overcast 12 °C

Je quitte Santiago et mes 2 compatriotes pour me diriger vers le sud du Chili et plus particulièrement la isla de Chiloe.
12h de bus tout confort et une heure de bateau pour arriver à destination.
Elle est située dans la région des lacs et est la seconde plus grande île du chili après la terre de feu. Cette île est connue pour ses maisons multicolores (souvent sur pilotis, les palafitos), mais surtout pour ses nombreuses et caractéristiques églises en bois, dont seize d'entre elles sont classées par l'UNESCO au patrimoine de l'Humanité.
C'est également un important lieu de pêche, et on y construit encore des bateaux en bois pour la pêche et le transport. Et l'élevage de saumons et autres poissons se développe de plus en plus.
Chiloé est l'île principale de l'archipel de Chiloé qui comprend aussi de nombreux îlots dont seuls quelques-uns sont habités.

Cette île est également réputée pour être très pluvieuse, j'ai donc profité de 2 jours sans précipitation pour faire un maximum de découvertes, que ce soit les magnifiques maisons colorées de Castro, la capitale, 4 églises inscrites au patrimoine mondiale de l'UNESCO, les paysage et les élevages de poisson de l'île d'Achao, mais surtout la grande gentillesse et hospitalité de ses habitants. En effet, sur cette île, il est plus facile de trouver une chambre chez l'habitant qu'un hôtel. Je partageais donc mes soirées et mes petits déjeuners avec mes familles d'accueil. Très ouverts, ils me prenaient en stop pour discuter avec le seul touriste étranger présent sur l'île à cette période...

1-chiloe_4.jpg
palafitos se reflétant dans l'eau

1-chiloe_3.jpg
église de Castro

1-chiloe_7.jpg
Intérieur tout en bois

1-chiloe_8.jpg
autre particularité : aucun clou n'est utilisé, ce n'est qu'un assemblage

large_1-chiloe_6.jpg
fresque sur le mur d'une école

1-chiloe_2.jpg
palafito en mauvais état

1-chiloe_5.jpg
depuis la plaza de armas

1-chiloe_1.jpg
bateaux de pêcheurs à Castro

1-chiloe_11.jpg
vue de l'ile d'Achao depuis un mirador gardé par un rapace

1-chiloe_10.jpg
1-chiloe_9.jpg
la magnifique église de Quinchao au bord de l'eau

Posté par TdM Sud 16:52 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (0)

Une page se tourne...

sunny 15 °C

Le bonheur de voyager, la joie de découvrir tous ces pays les uns après les autres, cette amitié tissée au fil du temps avec nos rencontres mais aussi celle que nous formons tous les trois, Matthieu, Denis et moi. Le partage de toutes ces expériences depuis huit mois est un réel bonheur, aujourd’hui nous regardons cette année de découverte d’un autre œil. Nous voulons expérimenter autre chose, aller encore plus loin, pousser nos limites, changer d’environnement et repartir pour un nouveau voyage.

Le trio TDMSud, ce groupe de trois que nous formons depuis 6 mois, cette famille de potes qui voyage à travers les pays et les continents a pu découvrir beaucoup de choses depuis le début de cette aventure. Ces choses ce sont les cultures, les hommes, les femmes, ces autochtones qui nous ont appris leur mode de vie, leurs environnements aussi différents en Asie, qu’en Océanie ou que partout ailleurs. Toutes ces nouveautés nous les avons découvertes ensembles, nous avons pu nous les partager, et ces souvenirs resteront gravés grâce à tous ces moments que nous pourrons nous remémorés tous les trois. Toutes ces rencontres que nous avons établis ensemble, toutes ces randonnées, ces soirées, ces moments partagés 24h sur 24, ça rassemble, ça lie l’amitié et çà créer quelque chose de fort, très fort…

Le duo, ce groupe de deux backpackers que nous formions avec Matthieu, ce binôme qui a pu voyager en Afrique, dormir en CouchSurfing à Nairobi, ou réaliser ces safaris dans la brousse tanzanienne. Les premières rencontres que nous avons établis à Zanzibar avec d’autres voyageurs, que nous revoyons encore aujourd’hui ! Deux personnes, c’est parfois plus pratique pour se déplacer en transport en commun dans certains pays, moins de divergence d'idées, plus de discrétion, plus d’aisance à la discussion avec d’autres groupes de personnes, un autre concept... plus qu’intéressant.

Enfin nous en arrivons à la solitude du voyage. Cette envie que chacun à déjà eu, de partir loin de tout, sans personne, sans contrainte. Celle-ci pourrait paraître hypocrite, ennuyante, lassante ou même dangereuse. Il n’en est point. Les TDMSud ont tous les trois, après huit mois de voyage, une envie d’une nouvelle expérience. Ce mode « solo » a d’autres intérêts à nos yeux, une expérience nouvelle, une remise en question de soi, comment vais-je me comporter seul ? Un an de voyage, c’est long mais très court à la fois. Nous voulons en profiter au maximum. Nous avons la chance de nous entendre et de pouvoir exprimer nos envies lorsqu’elles sont présentes. Celle de faire un bout de chemin seul est la nôtre au terme de ce voyage néo-zélandais. La volonté de Vince de faire du Couchsurfing et plusieurs woofing dans les fermes et autres « Fincas » d’Amérique du Sud afin de se rapprocher des locaux, l’envie de Matthieu de réaliser une formation accélérée d’apprentissage de l’espagnol à Mendoza en Argentine pour pouvoir échanger encore plus avec son futur entourage et enfin la préférence pour Denis de parcourir le sud Chilien à défaut de l’Ouest Argentin : voici nos projets personnels !

Nous partons donc chacun de notre côté pour un moment, explorer des contrées, découvrir les autres mais aussi nous-même, apprendre des autres et encore plus de nous, ressortir grandi de ce « nouveau » voyage : voilà notre ambition … Telle est notre décision de continuer ce tour du monde et d’en profiter au maximum jusqu’au bout, car ce voyage ce ne sont pas seulement des vacances, c’est surement un tournant de notre existence, une page de notre vie. Et un livre, c’est quelque chose qui se lit seul…

Bon trip les z'amis....

Posté par TdM Sud 03:49 Archivé dans Chili Tagué matt denis vince Commentaires (3)

New Zealand - En quelques chiffres

Notre voyage en quelques chiffres...

overcast 8 °C

128 km : Dans ce pays, tu ne peux jamais t’éloigner de plus de 128km de la mer !
18 546 km : distance Auckland – Paris
1 sur 3 : Un tiers des néo-zélandais habitent à Auckland
7 000 $ : la caution à fournir pour louer notre camper-van
4 $ : le prix d’un croissant, on mangera autre chose !
½ journée : temps resté au National Museum d’Auckland, un bon moyen pour découvrir la culture Mahori
800 ans : Il y a 800 ans, les premiers hommes (polynésiens) arrivaient en NZ
1850 : début de la guerre de NZ entre britanniques et autochtones
3 °C : température sur les Fjords de Milford Sound
1 égaré : Louis Marie Bechu nous rejoint pour quelques jours en tant que TDMSud !
1ère fois : LMB épluche son premier potiron en notre présence ! Sa maman sera contente ;)
1er lundi de Juin : Fête nationale Néo-Zélandaise, jour d’anniversaire de la Reine Élisabeth d'Angleterre
1893 : la NZ devient le premier pays au monde à accorder le droit de vote aux femmes
1ère fois : Nous commençons tous à fumer ici, la fraicheur et l’humidité est telle que la buée sort de notre bouche tous les matins au réveil, ça caille !
3,5 m : la hauteur de l’oiseau le plus grand du monde, le moa, il est néo-zélandais mais il s’est éteint en 1400 dès l'arrive des Mahoris !
5 min : En NZ tu peux à peu près t’arrêter toutes les 5 minutes lorsque tu conduis tellement le paysage est beau à admirer !
1 pour 3 : Une douche tous les trois jours, c’est le ratio de nos aventures néo-zélandaises
6 $ : le prix des campings DOC par personnes et par jours
350 m : l’épaisseur de la glace de Fox Glacier sur laquelle nous avons randonné
12,99 $ : le prix au kilo de l’agneau en NZ, aussi cher que le porc !
4 pour 1 : 4 fois plus de moutons que d’habitants en NZ, ce n'est pas un mythe !
1600 m : la hauteur du Fjord de Milford Sound, un quart de la montagne étant dans l’eau
0 : aucune visibilité depuis l’intérieur de notre van vers l’extérieur en se levant le matin
1 question : la plus récurrente de notre voyage en NZ : ou allons-nous dormir et poser le van ce soir ??!
1 réponse : on verra bien !
85 % : superficie du territoire néo-zélandais occupé par la foret avant l’arrivée de l’homme. Aujourd’hui ce chiffre est descendu à 15%
1900 : date à laquelle la NZ exportait le plus de mouton de son histoire (40% de ses exportations à l’époque. Aujourd’hui : 5%)
1 mot : « kiwi », le surnom des néo-zélandais, la fameuse kiwi expérience ou encore l’oiseau, le kiwi !
6 : nombres de huttes différentes dans lesquelles nous nous sommes retrouvés après nos randonnées
1400 m : dénivelé positif gravi lors de notre balade dans les montagnes sur les toits de la ville de Quennstown, au Sud
1 : grosse soirée arrosée sur Queenstown, puis deux ou trois sur Auckland :)
+ 20 : nombre de cubis de vin approximatifs que nous avons achetés en NZ… La bière était bien plus chère !
150 dollars : l’amende encourue si tu ne roules pas à 20 km/h à l’approche d’un bus scolaire à l’arrêt sur le bas coté
1 gyrophare : celui de la police, ils ont été gentils avec Vince, « désolé nous ne savions pas pour le bus scolaire Mr l'agent ! », enfin dans la langue de Shakespeare...
Plusieurs : légumes cuisinés dans notre van (potiron, brocoli, poireau, choux de Bruxelles, choux rouge, carottes…) Les réductions des supermarchés choisissent notre menu !
3 : soirées crêpes ! La chandeleur n’as pas d’heure !
3 444 km : distance roulée dans notre van !
1 décision : notre future séparation en Amérique du sud. Non pas que les TDMSud ne s’entendent plus, mais l’envie de chacun d’expérimenter une aventure seule est de plus en plus d’actualité ! Les explications sont à suivre...

Posté par TdM Sud 07:54 Archivé dans Nouvelle-Zélande Tagué matt denis vince louis-marie Commentaires (2)

(Articles 31 - 35 sur 157) « Page .. 2 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 12 .. »