Un blog Travellerspoint

Chile - San Pedro de Atacama

sunny 25 °C

Après avoir réussi à éviter la campagne de vaccination pour la grippe aviaire lors de la sortie de la province d'Iquique, je me dirige vers l'est pour atteindre San Pedro de Atacama, qui est surement le lieu le plus touristique du Chili.

Après plus de 8 mois de voyage, j'y retrouve Payap, un de mes collocs sur Lille. Nous profitons de ces retrouvailles pour partager nos expériences dans nos voyages respectifs. Nous louons des VTT et partons découvrir les magnifiques paysages qui entourent la bourgade de San Pedro.

La visite des ruines de pukará de Quitor nous permet de prendre un peu de hauteur et d'avoir une vue imprenable sur la fameuse vallée de la muerte. Les formations rocheuses escarpées et difformes sont impressionnantes. Aucune végétation ne peut pousser sur ces roches rougeoyantes.

Le lendemain, nous décidons d'aller explorer la vallée de la muerte de l'intérieur et cheminons entre les formations rocheuses jusqu'à atteindre un paysage complètement différent, avec des grandes étendues de sable. Nous poursuivons la visite perchés sur nos vélos pour atteindre la plus touristique vallée de la Luna. Nous visitons une grotte et circulons dans cette superbe vallée jusqu'au coucher du soleil dont nous profitons depuis le haut d'un cerro.

Après 2 jours sportifs, nous nous laissons guider pour la visite du nord du salar de Atacama et ses lagunas. Nous commençons par un arrêt à la laguna cejar dans laquelle nous nous baignons et flotons dans son eau ultra salée. Nous continuons pas les impressionnants ojos de salar, qui sont 2 trous d'eau douce perdus au milieu du salar avant d'aller profiter du coucher du soleil au salar de tara, autour d'un bon pisco sour.

C'est sur ce dernier site désertique et néanmoins magnifiques que mon voyage au Chili se termine. Je prends maintenant la direction du nord de l'Argentine pour visiter les sublimes quebrada de la région de Salta.

IMG_0157.jpg
ruines de Pukara del Quitor

IMG_0135.jpg
heureux de se retrouver pour quelques jours

IMG_0152.jpg
vue sur la quebrada

large_IMG_20130712_133636.jpg
superbe vue sur la vallée de la muerte

IMG_0158.jpg
tête scultée dans la roche

large_IMG_20130712_150948.jpg
de véritables montagnes qui sortent de terre

large_IMG_20130712_153220.jpg
n'est-ce pas impressionnant?

IMG_0185.jpg
la vallée de la muerte

IMG_0175.jpg
visite en Vtt, dur dur, n'est-ce pas Payap?

large_IMG_20130713_133112.jpg
petit panorama de la partie sableuse de la vallée de la muerte

IMG_0190.jpg
un sandsurfer sur la dune

IMG_0197.jpg
un paysage inoubliable

PAY_5269.jpg
la fameuse vallée de la luna

PAY_5227.jpg
pas un nuage à l'horizon

IMG_0210.jpg
cherchant la lumière à l'intérieur de la grotte

IMG_0215.jpg
petite quebrada dont les parois sont en cristaux de sel

PAY_5278.jpg
cristaux que voilà

PAY_5287.jpg
qui fait le malin...

PAY_5288.jpg
sable et roches

large_IMG_20130713_171105.jpg
la vallée de la luna

IMG_0233.jpg
falaise avant le coucher du soleil

IMG_0224.jpg
seul dans cette immensité

PAY_5309.jpg
Denis contemplant le coucher du soleil

IMG_0250.jpg
la lagune Cejar

PAY_5317.jpg
petite baignade dans l'eau très salée du lac

IMG_0254.jpg
el ojo del cejar

PAY_5326.jpg
superbe reflet dans "l'œil du salar"

PAY_5344.jpg
PAY_5363.jpg
mon dernier coucher de soleil du Chili

Posté par TdM Sud 12:49 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (0)

Chili - Huaviña

sunny 23 °C

Huaviña est un petit village de 100 habitants (quand tout le monde est présent mais seulement 15 durant ma présence), perdu au milieu du désert à l'est de Iquique.
Après 2h de route carrossée, nous pénétrons dan la vallée pour 2 heures de virages incessants à longer la montagne et éviter les trous dans la route en terre.

Après le tremblement de terre de 2005, tout le village a été reconstruit. Grace à la société de construction Sodimat qui a décidé de faire une publicité en se basant sur ce village perdu au fond de la vallée, toutes les façades blanches ont pris une teinte colorée en jaune, bleue, rouge et vert. Ceci rend ce village magnifique.
Ce village reculé n'a accès à l'électricité que 2h par jour et les réseaux téléphoniques y sont absents. Les seuls moyens d'être reliés à la civilisation sont la radio qui permet tous les jours de donner des nouvelles du village, et marcher pendant 2h pour atteindre le sommet de la montagne où les téléphones portables reçoivent un signal.

Je me suis enfoncé dans les terres pour aider une famille pendant une semaine à travailler dans les champs et nourrir les animaux. En effet, j'ai répondu à leur annonce sur le site HelpX et ils ont acceptés mon aide. Je rencontre donc Angelica, Mami Angela et Papi Beto dans la maison familiale. 2 autres français Steph et Luc sont également présents.
La gentillesse débordante de cette famille va me faire passer une semaine inoubliable.

Le travail consiste à aider Angelica et Papi dans les tâches de tous les jours. Avec Luc et Stephanie, nous avons nourris la trentaine de lapins tous les matins, avons nettoyés des champs de maïs en terrasse le long du cours d'eau, nourris les cochons, nettoyer l'origan, tapés au marteau et au burin dans la roche pour trouver une nouvelle source pour irriguer les terres en face du village, et enfin coupés et dénudés des roseaux qui nous servirons à fabriquer 2 structures pour les treilles familiales. Pendant que tout ce petit monde est au champs, Mami Angela nous concocte de succulents petits plats et nous avons justes à nous mettre les pieds sous la table pour manger...

Le dimanche, nous avons été faire une excursion dans la vallée avec d'autres habitants du village pour aller visiter une ancienne mine de cuivre. La rando et le paysage étaient somptueux.

Ma semaine sur place est passée très vite même trop vite tellement je me sentais bien en compagnie de ce que je peux appeler ma "famille chilienne". La joie de vivre d'Angelica, le rire communicateur de Papi Beto et les petits plats de Mami Angela me manquent déjà et j'espère réellement avoir l'occasion de les retrouver un jour.

Fini les discours, place aux images...

huavi_a_19.jpg
huavi_a_20.jpg
le village coloré de Huaviña

huavi_a_16.jpg
la vallée et son río qui a permis d'amener la vie dans ce lieu reculé

huavi_a_15.jpg
la récolte de maïs

huavi_a_18.jpg
belles couleurs, n'est-ce-pas?

huavi_a_14.jpg
rue de Huaviña

huavi_a_23.jpg
son église et le saint patron protecteur

huavi_a_07.jpg
ma famille chilienne et 2 collègues de travail français (de gauche a droite : steph, luc, mami angela, angelica et pepo, papi beto et moi même)

huavi_a_01.jpg
papi lisant le journal devant la maison

huavi_a_06.jpg
première tache de la journée : nourrir les lapins

huavi_a_08.jpg
deuxième tache : dénuder les roseaux qui serviront à la treille

huavi_a_09.jpg
inspection des travaux par papi

huavi_a_11.jpg
fixation du cadre

huavi_a_10.jpg
pose des roseaux

huavi_a_12.jpg
ça tient et ça résiste aux tremblements de terre de magnitude 5...

huavi_a_13.jpg
transport de la nourriture des lapins

huavi_a_21.jpg
papi qui arrose

huavi_a_22.jpg
repas tous ensemble

huavi_a_24.jpg
appel radio pour donner les infos du village à la "civilisation"

huavi_a_03.jpg
départ direction l'ancienne mine

huavi_a_17.jpg
paysages de rêve en chemin

huavi_a_04.jpg
un cactus perdu dans la montagne

huavi_a_02.jpg
visite de la mine après un passage dans 50cm d'eau

huavi_a_05.jpg
Huaviña au loin

Posté par TdM Sud 06:04 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (1)

Nouvelle Zélande - Vidéo

semi-overcast 12 °C

Vous ne l’attendiez peut être plus mais après près de 1 mois de retard voici la dernière vidéo de notre trip en Nouvelle Zélande !!

Ce n’est pas que j’ai mis 2 mois à fignoler les transitions mais l’arrivé en l’Amérique du Sud, la découverte de nouvelles cultures, paysages, musiques, mets, boissons locales et j’en passe… ou encore les rencontres omniprésentes qu’apporte le voyage en solo ne m’a pas beaucoup aidé à terminer cette vidéo dans les temps.

Mais après un court séjour dans le petit village de Molinos en Argentine, j’ai enfin pu finaliser cette vidéo.

Bon voyage ;)

Matt

Et notre parcours:

Posté par TdM Sud 10:28 Archivé dans Nouvelle-Zélande Commentaires (2)

Chili - Iquique et sa région

sunny 18 °C

Iquique est la capitale de la région de Tarapacá. Sa population dépasse les 200 000 habitants. Elle intégra la zone sud du Tahuantinsuyu conquis par les Espagnols en formant une partie du Virreinato du Pérou. Autrefois péruviennes, la ville et la province qui l'entoure furent annexées par le Chili suite à sa victoire dans la Guerre du Pacifique (1879-1884).

Le nom de la ville vient du mot aymara Ique-ique, qui signifie « dormir » ou « lit ». Mais ce n'est pas pour autant que j'en ai profité pour me reposer. Cette ville est réputée pour les sport extrême comme le surf, le bodyboard et ... le saut en parapente. Il parait que c'est un des meilleurs spots de parapente au monde car les vents y sont toujours favorables. Je me laisse donc tenter.

Pendant mon passage sur Iquique, une grande marée poussée par des vents au large ont dévastés toute la côte du Chili, par des vagues qui ont atteints les 8m dans la nuit. Un photographe de sport extrême m'avait prévenu que les vagues seraient grosses aujourd'hui, mais je ne m'attendais pas à ça.

iquique_04.jpg
Mon chauffeur pour me rendre sur Iquique

iquique_05.jpg
maison typique du centre avec son vieux tramway-musée

iquique_07.jpg
heureux de survoler la ville en parapente

iquique_06.jpg
la partie de la ville en haut de la montagne

iquique_08.jpg
iquique_09.jpg
Iquique et sa dune en forme de dragon...haute de 330m tout de même

iiquique_11.jpg
superbes collines sur les hauteurs de Iquique

iquique_10.jpg
vue sur la ville et la côte

iquique_12.jpg
pointe, casino et grande plage...

iquique_01.jpg
ça c'est fait!

iquique_31.jpg
les fameuses vagues en jour de très grosse marrée

iquique_29.jpg
plateforme pour les juges lors des compétitions de surf

iquique_30.jpg
superbe vague

iquique_32.jpg
si vous regarder bien, il y a un surfer tout petit dans la vague de plus de 5m

iquique_02.jpg
iquique_03.jpg
dégâts déplorés dus à la forte marée et aux vents violents dans la nuit...

La ville possède le plus grand port commercial d'Amérique du Sud. Il est notamment utilisé pour l'exportation de nitrates.

En effet, j'ai été visiter 2 villages, aujourd'hui abandonnés qui faisaient la transformation du nitrate entre 1860 et 1960. Santa Laura et Humberstone ont été très actifs pendant plus de 100 ans et ces villages ont accueillis jusqu'à 700 et 4000 habitants respectivement.

Depuis 1960, ils ont été laissés à l'abandon et pour éviter les pillages et conserver ce site exceptionnel ont été déclarés au patrimoine de l'humanité de l'UNESCO.

Dans le village de Santa Laura, il ne persiste plus que les usines de concassage, de transformation, les salles de refroidissements et des moteurs mais tout le village a été détruit.
A Humberstone, nous pouvons également visiter tout le village, les hôtels, la bibliothèque, l'hôpital, l'école, le théâtre, le marché, la piscine municipale, et rentrer dans toutes les maisons. Les machines en fonte sont encore en place et nous pouvons imaginer les travailleurs oeuvrer dans la sueur et la poussière.
Les tôles rouillées tapent les unes contre les autres avec le vent du désert ce qui rend ces lieux mystiques. J'ai donc erré, seul au milieu de tous ces lieux laissés à l'abandon, à essayer de m'imaginer l'activité passée.

iquique_14.jpg
au beau milieu du désert

iquique_13.jpg
l'oasis de Pica, réputé pour sa production de fruits

iquique_15.jpg
les TdMsudistes laissent leur trace...

iquique_16.jpg
voiture abandonnée fin des années 60 dans le village de Humberstone

iquique_17.jpg
batiment abandonné et sa réserve d'eau

iquique_18.jpg
locomotive devant l'usine de nitrate

iquique_19.jpg
vu de la ville de Humberstone depuis les hauteurs

iquique_20.jpg
maisons des travailleurs

iquique_21.jpg
le marché

iquique_22.jpg
le théâtre, aujourd'hui représentation spéciale...

iquique_23.jpg
salle de cours, tous à vos cahiers...

iquique_24.jpg
voie de chemin de fer qui mène à l'usine de Santa Laura

iquique_25.jpg
usine et sa cheminée de 32m

iquique_26.jpg
processus d'extraction et de traitement

iquique_27.jpg
bel édifice à l'abandon depuis plus de 40 ans

iquique_28.jpg
et Denis au milieu de tout ça

Posté par TdM Sud 05:04 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (0)

Chili - Parc national Lauca

sunny 10 °C

Le parc national Lauca est un parc national Chilien situé à l'est de la région d'Arica et Parinacota, dans la province de Parinacota.

C'est une ancienne Réserve Mondiale de la Biosphère, qui comprend une partie de la précordillère des Andes et de l'Altiplano andin.

Son climat est sec comme tout le nord du Chili, mais pas du tout désertique. Le niveau des précipitations atteint en effet 280 mm annuels, niveau suffisant pour engendrer lacs, lagunes, marécages et cours d'eau et entretenir une flore buissonnante importante.

Il y a de forts écarts thermiques entre le jour et la nuit qui vont de 10 degrés en journée à -20 durant la nuit.

Le parc présente une grande richesse tant en flore qu'en faune, et des paysages de grande beauté. Le parc national abrite un joyau d'envergure, le lago Chungará l'un des plus haut du monde (4 570 m) qui constitue une de ses attractions principales. Il héberge aussi la laguna de Cotacotani entourée de ses marécages, qui constitue la source du Río Lauca.
Le relief volcanique du parc est fort irrégulier. Il est dominé par plusieurs volcans dont le Parinacota (6 342 m) et son jumeau le Pomerape (6 282 m) (connus comme étant les Nevados de Payachatas).

J'ai pu y découvrir une faune qui m'est inconnue jusqu'à maintenant, constituée particulièrement de lamas, alpagas, vigognes et viscaches. Ce sont des mamifères typique de la faune andine.

putre_lauca01.jpg
un des nombreux chiens errants du Chili

putre_lauca02.jpg
vue sur le volcan Taapaca depuis les hauteurs de Putre

putre_lauca03.jpg
notre transport pour accéder au parc Lauca

large_putre_lauca15.jpg
petit panorama sur l'altiplano

putre_lauca16.jpg
cerro parinacota se reflétant sur le lago Chungara

putre_lauca04.jpg
votre humble serviteur devant le lago

putre_lauca05.jpg
au milieu de l'altiplano

putre_lauca06.jpg
putre_lauca07.jpg
putre_lauca17.jpg
large_putre_lauca18.jpg
le sublime paysage sur les laguna de Cotacotani surplombé de ces 2 volcans

putre_lauca08.jpg
direction du village indiquée par un viscacha

putre_lauca09.jpg
Eglise du village typique de Parinacota

putre_lauca10.jpg
rue passante...

putre_lauca11.jpg
putre_lauca12.jpg
alpagas perchés à 4400m

putre_lauca13.jpg
+ de 4000m, dur dur...

putre_lauca19.jpg
volcan Taapaca qui culmine a 5860m

large_putre_lauca20.jpg
Végétation et vue de l'altiplano

putre_lauca14.jpg
rivière alimentant le village de Putre

Posté par TdM Sud 07:12 Archivé dans Chili Tagué denis Commentaires (1)

(Articles 21 - 25 sur 157) « Page 1 2 3 4 [5] 6 7 8 9 10 .. »